Accueil > Corner RH > Références Obea > Communiqué de presse : Seconde édition du baromètre FHF-Obea des Enjeux RH
Partager Partager Imprimer
Partagez cet article

Communiqué de presse : Seconde édition du baromètre FHF-Obea des Enjeux RH

Publié le 10 Octobre 2017


 

Communiqué de presse du 11/10/2017

 

Résultats de la seconde édition du baromètre FHF-Obea des enjeux RH :
Des hôpitaux proches du point de rupture, qui fonctionnent grâce à l’engagement de toute une communauté au service des patients

 

Stratégiques pour la Fédération Hospitalière de France, les RH sont au cœur de ses prises de positions et de ses propositions. Pour rester au plus près des préoccupations des acteurs de terrain, la FHF a renouvelé en partenariat avec le cabinet Obea le baromètre des « Enjeux RH ». Celui-ci met en lumière : un engagement fort des professionnels hospitaliers, des objectifs comptables imposés, déconnectés de la réalité des prises en charge, pour autant une très grande implication dans les politiques de qualité de vie au travail (QVT) ainsi que dans la mise en œuvre des Groupements hospitaliers de territoire (GHT).

 

Pour la FHF, la politique de gestion des ressources humaines est au cœur de la stratégie des établissements publics de santé. Il est donc important - qui plus est dans une période de réforme profonde et à l’occasion de la présentation du PLFSS 2018 - d’écouter les acteurs de terrain. C’est la raison pour laquelle la FHF a choisi de renouveler le baromètre qu’elle réalise en partenariat avec le cabinet Obea. L’objectif est ainsi d’objectiver les enjeux RH des établissements pour les porter auprès des pouvoirs publics. L’augmentation du nombre de répondants - plus 25% sur les CHU et les CH  - démontre le souhait des acteurs RH de partager leurs pratiques et leur analyse de l’évolution du secteur.

Il ressort de ce baromètre quatre grands enseignements : un engagement fort des professionnels hospitaliers, une reconnaissance de la contrainte que vivent les équipes, une très grande implication dans les politiques de qualité de vie au travail (QVT) ainsi que dans la mise en œuvre des Groupements hospitaliers de territoire (GHT). 

« Il y a une professionnalisation très forte de la fonction RH à l’hôpital public. Il paraissait intéressant d’aller l’observer de plus près », souligne Jérôme Miara, PDG du cabinet de conseil Obea.

« Mise en œuvre des GHT, plan triennal… La FHF le rappelle avec constance : les hospitaliers sont au rendez-vous de leurs responsabilités et les personnels sont fortement mis à l’épreuve. Il faut ici rendre hommage à leur engagement très fort– un engagement reconnu par plus de 97% des répondants. Il faut également donner aux acteurs RH les moyens d’accompagner les réformes en cours. » a déclaré Frédéric Valletoux, président de la FHF.

 

L’accompagnement des projets, et plus particulièrement l’accompagnement RH, nécessite un investissement dans la durée. A l’heure d’un nouveau plan d’économies pour l’assurance maladie, la FHF sera vigilante au respect de principes fondamentaux. Il ne s’agit pas de mettre en œuvre un « plan Ondam bis », mais bien un programme d’action structurel ambitieux, pensé avec tous les professionnels, préservant la qualité des soins mais surtout cohérent : L’hôpital ne peut rester au milieu du gué et absorber les surcoûts liés aux revalorisations sans réformes de fond et de long terme. C’est la condition pour redonner du sens aux professionnels de terrain et pour continuer à garantir des soins de qualité et des conditions de travail respectueuses des équipes.

Consciente de cette situation, la FHF porte dans sa plateforme politique pour 2017-2022 des propositions fortes et concrètes en matière RH. Ces propositions visent une gestion des ressources humaines (GRH) au plus près des besoins du terrain, plus agile et plus responsabilisante, fondée sur l’éthique et la confiance dans les équipes pour qu’elles puissent répondre au mieux aux besoins des patients et, ainsi, au défi de l’attractivité médicale :

  • Accélérer les délégations de compétences ;
  • Engager et mettre en œuvre un Plan national santé au travail, appuyer les démarches de qualité́ de vie au travail et de soutien à l’encadrement ;
  • Donner les moyens aux hôpitaux de mettre en place des organisations du temps de travail pensées avec les professionnels et adaptées aux besoins des patients ; 
  • Faire de la mise en œuvre dans la durée d’un plan global de soutien à l’attractivité́, fondé sur le renforcement du management médical et doté d’un financement dédié́, une priorité́ du quinquennat ; 
  • Mieux reconnaitre la valeur professionnelle et l’engagement des personnels hospitaliers par le déploiement de l’entretien professionnel et la refonte du régime indemnitaire ;

Au travers de ses travaux, la FHF rappelle avec constance le besoin d’une meilleure visibilité – à moyen et long termes – des politiques publiques en matière de ressources humaines et une plus grande agilité. Ces deux exigences rendent impératif le renforce- ment de l’autonomie accordée aux établissements et du dialogue social de terrain. La FHF est plus que jamais aux côtés des établissements publics pour faire face à tous ces défis. 
 

Frédéric VALLETOUX
Président de la FHF

Jérôme MIARA
Directeur général du groupe Obea


Les chiffres clés :

  • Dans un contexte financier toujours plus contraint - plus de 7 milliards d’économies en 10 ans, impactant fortement les organisations- il est avant tout attendu des acteurs RH de maîtriser la masse salariale. C’est ainsi le premier sujet de mobilisation pour près de 8 répondants sur 10.

  • Les acteurs RH expriment cependant le souhait de s’engager sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail. Ainsi, près de 3 établissements sur 4 ont initié une politique autour de la qualité de vie au travail. Les actions menées portent majoritairement sur l’organisation du travail, l’amélioration des pratiques managériales et des conditions matérielles de travail.

  • Si, pour 61% des répondants, la mise en œuvre des GHT permettra d’améliorer la qualité de prise en charge des patients, 74% estiment aussi que les établissements ne sont pas assez accompagnés. Seuls 21% des acteurs RH considèrent que les professionnels se sont appropriés cette réforme.
     


Téléchargez le document de synthèse

Pour retrouver les éléments clés de la seconde édition du baromètre, vous pouvez télécharger le document de synthèse présenté lors des Rencontres RH de la santé 2017 :

 

Pour plus d'information, vous pouvez également voir le webinar de présentation en replay : Accéder au webinar

 


A propos de la FHF :
La FHF représente plus de 1 000 hôpitaux et environ 3 800 établissements médico-sociaux.
Véritable « maison commune des hospitaliers », la FHF s’est construite autour de valeurs partagées : égal accès à des soins de qualité pour tous, la volonté d’innovation et d’excellence dans les soins et l’accompagnement, l’enseignement et la recherche et la continuité de la prise en charge.
Elle défend l’autonomie des établissements hospitaliers et médico-sociaux, gage d’une adaptation intelligente aux réalités du terrain.
La FHF travaille à la création d’un véritable service public de santé réunissant dans chaque territoire les professionnels des secteurs sanitaires et médico-sociaux afin d’améliorer la cohérence des parcours de soins et de vie.

A propos d’Obea :
Depuis plus de 40 ans, Obea conçoit des solutions intégrées pour réussir les transformations RH et managériales des entreprises publiques et privées, avec une expertise forte dans le secteur de la santé. Nous mobilisons nos 70 consultants dans les métiers du conseil en ressources humaines et management, de la transformation culturelle, de la formation, de l’écoute interne, de la communication et du digital.
 


Contact presse Obea : Sarah CADET - sarah.cadet@obea.fr ou 01 40 53 71 30

 

>>> retour au Corner RH