Accueil > Corner RH > Stratégie Digitale > Des Youtubers en interne ?
Partager Partager Imprimer
Partagez cet article

Des Youtubers en interne ?

Publié le 14 Juin 2017

 


 

La communication interne a parfois tendance à sur-institutionnaliser les traitements dont elle a la charge : des contenus longs, très rédigés sur des sujets parfois abstraits. Ces messages sont traditionnellement signés par l’entreprise elle-même. D’ailleurs l’absence d’une signature est bien l’indice que c’est elle qui la signe et l’incarne. Or cette typologie de communication n’a pas, ou n’a plus, les faveurs des publics qu’ils soient externes ou internes.

 

En externe, la tendance est à l’usage des réseaux sociaux

Et donc à une communication dont les prises de parole sont signées et incarnées par un porte-voix de la marque. Un collaborateur ou un partenaire. On peut voir notamment que les pages Facebook des marques sont animées non pas par « Modérateur BNP PARIBAS » ou « CM Bouygues » mais par « Rudy Levesque » ou « Mélissa Lebon » dont on comprend qu’ils sont de vraies personnes salariées de l’entreprise. Et donc légitimes à porter un message ou initier un dialogue.

 

Le paradigme de la communication de crise

Ceux d’entre vous qui connaissez la communication de crise, vous savez bien qu’en cas de situation sensible, on ne met pas les communicants face aux médias. Le public sait d’avance qu’il peut se faire embarquer dans une belle histoire, et ce même si elle est crédible et vraie. Donc il existe une méfiance, voire une défiance vis-à-vis des communicants. Mieux vaut envoyer un expert métier qui lui sera écouté et surtout entendu. La situation serait-elle devenue identique en interne ?

 

Mon expérience du sujet

Il y a quelques années j’accompagnais une grande enseigne de sport dans la création-production de ses contenus. Je pensais qu’on allait nous demander de proposer des idées et d’écrire des textes, il n’en fut rien. Mes interlocuteurs souhaitaient que leurs experts soient accompagnés pour rédiger des articles à poster sur le site internet/ réseaux sociaux externes, à concevoir des infographies, etc. Résultat : les articles signés de leurs noms sont aujourd’hui très attendus des publics. Il en résulte une vraie reconnaissance d’un savoir-faire et d’un savoir-être qui se porte au crédit de la marque.

 

Faire signer les communications internes par des vraies personnes, rendre l’auteur identifiable

C’est notre conviction. L’identification de l’émetteur en tant que personne, en tant qu’expert métier favorise considérablement la diffusion des messages de communication interne. Les former à cet exercice est un préalable, accompagner l’entreprise dans ce changement de paradigme peut être également nécessaire.

 

Des Youtubers internes

Dans le cadre de leur communication externe, les marques courent après les meilleurs porte-voix du moment pour passer des partenariats et placer messages et produits : on les appelle les Youtubers.

Les avantages : ils parlent d’un sujet qu’ils connaissent, ils en sont experts, ils sont volontaires pour en parler et ils ont une audience naturelle.

Jetez un œil à votre RSE. Ce sont souvent les mêmes personnes qui commentent, postent, like ? Transformez ces influenceurs spontanés en youtubers interne, embarquez-les dans une stratégie de communication interne efficiente pour en faire vos meilleurs porte-voix. Vos messages seront incarnés et en conséquence mieux lus, mieux compris.

On se rencontre quand pour en parler ensemble ?

 


Pour contacter l'auteur : jonathan.bernard@obea.fr

    

>>> retour au Corner RH