Accueil > Corner RH > Formation > Article sue les COOC permettant de former les talents en mode collaboratif
Partager Partager Imprimer
Partagez cet article

Développez vos talents en mode collaboratif et agile : Let's COOC !

Publié le 26 Mai 2016


Dispositifs à notoriété grandissante depuis 3 ans, dérivés intra-entreprises du modèle MOOC, les « Corporate Open Online Course » trouvent progressivement leur place et leur légitimité dans l’écosystème des solutions de formation digitale.

Ils répondent de par leurs caractéristiques à des enjeux de branding / image de marque et d’optimisation budgétaire, par une diffusion globale, multi-sites, de contenus uniformisés et à efficacité mesurable. Ils peuvent également constituer un levier d’acculturation digitale pour les collaborateurs en venant mettre en lumière de nouvelles pratiques, postures et outils.
 
En interne, Les COOC permettent notamment de partager et valoriser une expertise, de diffuser des valeurs, de faire monter en compétences, repérer des talents ou encore de fédérer une communauté autour d’une thématique. En diffusion externe, ils contribueront à la marque-employeur, au recrutement et à la relation client.
 
 

Vers une transformation de l’ingénierie pédagogique…

Ces parcours sur-mesure, d’une durée comprise entre 3 et 5 semaines en moyenne, exploitent pleinement les codes et usages actuels du web dans une démarche ludique et attractive.
 
Les composantes collaboratives, dites social learning, sont un aspect central de ces formations. La qualité de l’animation communautaire représentera donc un facteur de réussite incontournable et demandera à l’équipe pédagogique de savoir créer l’évènement tout en stimulant l’intelligence collective. L’apprenant, acteur de sa formation, pourra s’enrichir des échanges et de la co-construction avec ses pairs tout au long du cursus. Le formateur, quant à lui, pourra y trouver pleinement sa place par l’adoption de nouvelles postures.
 
Bien que fortement associés à l’apprentissage informel, les COOC nécessitent un réel investissement en matière de conception pédagogique. Chaque parcours sera construit autour d’objectifs, d’une architecture et de différents niveaux de scénarisation.
 
Les séquences pédagogiques répondent en effet aux nouveaux standards. La consultation de contenus courts asynchrones comme les vidéos, le motion design, les infographies ou les quiz, sera complétée par des sessions synchrones type webinar ou visio-conférence. Elles sont autant de modalités offertes aux concepteurs pour calibrer la diffusion du savoir et bâtir une architecture cohérente dans la durée.
 
 

…intégrant véritablement l’apprenant au cœur du système

L’expérience utilisateur sera aussi au cœur des préoccupations en amont du déploiement. Ergonomie du portail, accès rapide à l’information, multi-device, fonctionnalités, assistance technique, réactivité des équipes… le COOC se doit de répondre aux exigences découlant des modes de consommation actuels. L’apprenant doit aujourd’hui pouvoir se former n’importe où et n’importe quand.
 
Enfin, à l’instar d’un MOOC, la communication autour du dispositif devra générer de l’attractivité plusieurs mois avant le démarrage officiel. Découlant d’une vraie stratégie de communication, les modalités pourront être l’usage des réseaux sociaux internes / externes, le teasing, ou l’implication d’un sponsor. Il sera également nécessaire de relayer les évènements, rencontres et temps forts du parcours.
 
C’est par leur approche différente que les COOC se démarquent des traditionnels e-learning et blended learning. Promis à un bel avenir, ils permettent de contenter les attentes des « digital native » et incarnent parfaitement le concept d’entreprise apprenante. 

 

>>> retour au Corner RH