Accueil > Corner RH > International > Les trois leviers du management interculturel
Partager Partager Imprimer
Partagez cet article

Les trois leviers du management interculturel

Publié le 18 Mars 2014

 

Le développement des firmes à l’international et la multiplication des fusions-acquisitions transnationales ont favorisé la diversité culturelle des équipes, que ce soit au niveau du top management ou à l’échelle opérationnelle.

Ces transformations, qui offrent à l’entreprise des opportunités économiques et sociales, sont également à l’origine de problématiques nouvelles en termes de gestion des hommes.

Afin de dépasser les difficultés rencontrées par les équipes multiculturelles, une chaîne d’actions simple peut être mise en place à deux niveaux de l’organisation.

Au niveau global, ces actions sont menées pour l’ensemble des collaborateurs. A une échelle plus ciblée, elles concernent les équipes projets ou métiers confrontées à l’interculturalité. Le degré de maturité de l’entreprise en termes de management interculturel dépendra dès lors de sa capacité à activer et à maîtriser à ces deux niveaux les trois leviers ci-dessous.


L’apprentissage des individus

Il s’agit de miser sur l’intelligence culturelle des collaborateurs. Cette initiative passe notamment par la sensibilisation à la diversité des comportements et pratiques de management. Elle peut impliquer également la sélection et la nomination de talents multiculturels au niveau des interfaces sensibles.

Le développement des cultures collectives

Cet axe repose sur l’idée selon laquelle le développement de sous-cultures institutionnelles atténue les différences culturelles, en fournissant un cadre commun aux collaborateurs. Ces « cultures de substitution » peuvent se déployer au niveau du groupe (culture d’entreprise) ou au niveau des filières (culture métier)

L’adaptation des processus

De manière plus concrète, il s’agit de (re)construire les cadres de travail à partir de difficultés concrètes issues de la coopération interculturelle. Ce travail de refonte collective des processus a pour but de légitimer les outils de management (processus, tableaux de bord…) ainsi que les pratiques qui se donnent au sein des équipes multiculturelles.

 

 


 

 

 

 

Télécharger l'intégralité de la lettre Obea sur le management interculturel.

 

 

 

 

 

 

 


 

>>> retour au Corner RH