Accueil > Corner RH > Formation > Professionnaliser les managers de proximité des EHPAD
Partager Partager Imprimer
Partagez cet article

Professionnaliser les managers de proximité des EHPAD

Publié le 05 Mai 2017


Après l’ANFH de Bretagne, celle du Nord-Pas-de-Calais et celle de Picardie ont fait appel à Obea pour professionnaliser l’ensemble des managers de proximité des EHPAD (soignants et non soignants) à travers un parcours de formation de quinze jours. Le point avec Nadège Beddock, directrice Grands Comptes et pilote du projet.

 

A quels besoins répond cette formation? 

Comme les hôpitaux, les EHPAD doivent se réorganiser en permanence ce qui entraîne une déstabilisation des équipes et des managers. Or ces derniers, qui souventn'ont pas été formés à ce rôle, se retrouvent  parfois à gérer d’anciens collègues d’où une certaine difficulté à se positionner. Confrontés à ce contexte mouvant et à ces réalités, les directeurs des EHPAD veulent désormais professionnaliser les managers de proximité : ils doivent devenir des collaborateurs responsables et efficaces, capables de motiver et de favoriser l’engagement de leurs équipes grâce à une culture managériale commune. 
 

Comment avez-vous  répondu à cette demande ? 

Notre expérience de l’accompagnement des cadres dans le secteur sanitaire nous conduit à inculquer dans nos formations les principes d’un management fondé sur la capacité à optimiser la conduite de l’activité et à mobiliser les équipes en donnant du sens à l’action collective. 
Concrètement, nous proposons des parcours de quinze jours à des groupes de douze à quinze stagiaires venus de trois à quatre établissements.
 
Le dispositif de formation repose sur une dynamique mêlant étroitement le développement managérial individuel et la démarche collective.
Le premier des sept modules du parcours porte sur le positionnement en tant que manager : il est très important car la plupart des participants - responsables cuisine, blanchisserie, hôtelier, infirmières etc. - ne se reconnaissent pas d’emblée dans la fonction managériale ; le dernier module est consacré à la conduite de projet et à l’accompagnement du changement. Les modules intermédiaires, plus « outils », traitent notamment de la communication, de l’animation et de la mobilisation de l’équipe, et du rôle RH du manager de proximité à travers l’entretien annuel. 
 

Quel premier  bilan tirez-vous de ces formations ? 

Un point fort qui ressort des évaluations c’est l’intérêt et le plaisir qu’ont éprouvé les managers à travailler en groupe avec leurs collègues. C’est une bonne chose car la prise de conscience de la dimension collective et transversale de la fonction managériale est essentielle pour réussir les projets de changement au sein des organisations. Enfin, nous sommes de plus en plus sollicités sur ce type de formation par un nombre croissant d’établissements du secteur privé ou associatif : c’est bien la preuve que dans le contexte actuel du système sanitaire la professionnalisation des managers est devenue une priorité. 
 

Nos principes pédagogiques

 

1. Privilégier une démarche inductive

  • Apprentissage fondé sur la réflexion et les échanges au sein du groupe
 

 2. Utiliser des méthodes favorisant le développement de la réflexion sur des situations concrètes

  • Etude de cas
  • Mises en situation
  • Questionnaire préalable des attentes

 

 3. Mailler dimension individuelle et dimension collective

  • Auto-évaluation des pratiques professionnelles
  • Travail en sous-groupes
  • Plan de progrès individuel comme fil rouge
 

 4. Faire de la formation un lieu d’apprentissage et de questionnement favorisant le partage d’expériences

  • Partage et confrontation d’expériences en ateliers

 

 


Pour contacter l'auteur : nadege.beddock@obea.fr

    

>>> retour au Corner RH