Ce site Web utilise des cookies
En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au fonctionnement du site et à usage statistique.
En savoir plus et
gérer les cookies
REGLAGES
COOKIES
POLITIQUE DE
CONFIDENTIALITE

Les cookies sont des petits fichiers textes utilisés par les sites Web pour rendre l'expérience utilisateur plus efficace. La loi stipule que nous ne pouvons stocker des cookies sur votre appareil que s’ils sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce site. Pour tous les autres types de cookies, nous avons besoin de votre permission.

Cookies nécessaires (autorisés par la loi). Ils ont pour but la protection du site, l’équilibrage de charge, la gestion de la connexion, la gestion du panier, etc. Le site ne peut pas fonctionner sans eux.
    
Cookies statistiques : ils permettent d'analyser votre navigation et nous permettent de mesurer l'audience de notre site internet

Chargement de la politique de confidentialité, veuillez patienter.

photo

Agir sur la qualité de vie au travail pour maintenir l’engagement des professionnels

Entre situation budgétaire tendue, annonce permanente de réorganisation et conditions d’exercice toujours plus difficiles, le travail des agents des établissements de santé est de plus en plus sous pression. Fatigue physique ou absentéisme, les risques d’exposition sont bien présents !

Aujourd’hui, les établissements ont bien intégré que la qualité des soins dépend largement de la qualité de vie au travail. Celle-ci se construit par une démarche dans l’action avec les équipes, autour du patient et de sa prise en charge, en impliquant les personnels dans les réflexions et les adaptations à apporter dans l’organisation du travail.

Pour y arriver, il est donc nécessaire dans un premier temps d’identifier de façon objective les irritants dans le travail au quotidien – ces situations jugées « anormales » – et plus largement les facteurs de désengagement.

Ce diagnostic repose sur les six dimensions incontournables de la QVT :

  • Qualité de l’environnement physique
  • Qualité du contenu du travail
  • Qualité des relations professionnelles
  • Qualité de l’information partagée
  • Qualité du management
  • Possibilité de réalisation et de développement personnel
Comment passer du vœu à l’action ?

Si la plupart des centres hospitaliers ont des ressources dédiées (ressources humaines, préventeur), les établissements de santé de petite taille sont moins enclins à initier une démarche QVT faute de référent interne. Afin de ne pas laisser les EHPAD et certains centres hospitaliers sur « la touche », Obea propose d’établir un diagnostic des facteurs de QVT en mobilisant les interlocuteurs clés de l’établissement uniquement aux étapes clés du dispositif.

Découvrez notre offre Pack+ Santé

A lire aussi

Pack+ Santé

Pack+ Santé

18 septembre 2017


Haut de page
Haut de page