photo
Médaillon

Laetitia George

5 conseils pour cultiver l’engagement des collaborateurs

> > Articles > 5 conseils pour cultiver l'engagement des collaborateurs

Si la plupart des entreprises ont compris l’importance de développer l’engagement de leurs collaborateurs, cet engagement ne va pas de soi. Pour répondre à leurs attentes et aspirations en matière de qualité de vie au travail, d’épanouissement et d’évolution professionnels, l’entreprise – surtout la direction et les managers – doivent s’inscrire dans une stratégie qui met le salarié, au même titre que le client, au centre de ses préoccupations. Parce qu’un salarié engagé est plus performant et plus fidèle, voici 5 leviers pour améliorer l’expérience de vos collaborateurs.

1. Susciter l’intérêt et la motivation au travail

Attribuer aux collaborateurs de nouvelles tâches, en fonction de leur appétence et de leurs compétences constitue un levier de reconnaissance et de valorisation. Certains prérequis sont à prendre en compte comme le souhait du collaborateur de réaliser ces nouvelles activités,  et l’adaptation de sa charge de travail, qui prendra en compte ces activités « annexes ».  L’entretien de fin d’année, ou un temps d’échange moins formel avec le supérieur, peut être l’occasion de valider cela, avec la possibilité d’être formé ou accompagné pour ce faire.

Quelques pistes : identifier des volontaires pour organiser un événement interne pour faire vivre les valeurs de l’entreprise ; réaliser une enquête d’opinion auprès des collaborateurs sur leurs perceptions des pratiques internes, afin de recenser leurs attentes et les leviers d’actions à déployer ; confier la supervision d’un ou plusieurs stagiaires à un jeune collaborateur pour tester ses aptitudes au management.

2. Initier des démarches de RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises)

La capacité de l’entreprise à se mobiliser sur des enjeux sociaux, environnementaux et économiques constitue un excellent moyen pour cultiver l’engagement des salariés, qui sont de plus en plus concernés par ces sujets. Une politique RSE doit être pensée, avec la mise en place d’actions pertinentes et en rapport avec les préoccupations des collaborateurs. Structurer une politique RSE peut sembler complexe et ambitieux au premier abord. Il faut donc commencer par identifier quelques actions faciles à mettre en place , avec des résultats tangibles, et développer ces actions au fur et à mesure.

Voici quelques exemples : mettre à profit le savoir-faire ou l’expertise d’une équipe dans un projet à portée solidaire (à adapter en fonction du secteur d’activité) ; mettre en place le tri sélectif, notamment pour le papier, en faisant appel à des entreprises  qui proposent ces services (ex : poubelles Recygo de La Poste).

3. Favoriser le bien-être au travail

Le bien-être au travail contribue à la fidélisation des collaborateurs et à leur épanouissement. Il permet de diminuer les risques psychosociaux (RPS), l’absentéisme, le burn-out… Favoriser le bien-être de ses employés est donc bénéfique pour eux ET pour l’entreprise. Certaines entreprises nomment un CHO (Chief Happiness Officer) qui est responsable de ce bien-être et des activités liées au plaisir des collaborateurs. Quelques exemples pour passer à l’action.

Par exemple : identifier un collaborateur volontaire qui sera chargé d’organiser des initiatives favorables au bien-être de tous (organiser des petits-déjeuners le premier lundi de chaque mois, réaliser un calendrier avec les anniversaires, faire la promotion des manifestations locales…) ; donner l’opportunité aux collaborateurs d’aménager leur environnement de travail (agencement des bureaux, végétalisation des espaces, décoration thématique). Il est aussi important de considérer le bien-être corporel des employés, en les sensibilisant aux postures de travail appropriées, par le biais d’un intervenant de la Médecine du travail.

4. Instaurer des feedbacks réguliers

Organiser des temps d’échanges, à échéances régulières, entre managers et collaborateurs, permet de réaliser des feedbacks constructifs, . Cela favorise la prise de recul, permet d’expliquer les axes d’amélioration identifiés et de définir ensemble comment monter en compétences. Ces temps d’échanges sont aussi l’occasion de recenser les souhaits d’évolution des collaborateurs.

Quelques suggestions : réaliser des enquêtes “pulse” (enquêtes courtes pour recueillir des feedbacks réguliers des équipes). Cette typologie d’enquêtes permet, entre autres, de suivre le niveau d’engagement des collaborateurs sur la durée. Les “feedbacks 360°”, autre type d’enquêtes, permet de recueillir des feedbacks des collaborateurs, des managers et des clients, pour offrir aux équipes un retour plus complet sur leurs actions, pour un suivi plus agile, plus transparent et collaboratif.

5. Organiser des moments conviviaux

Les événements internes (conventions, déjeuners, team building) permettent de renforcer la cohésion d’équipe, de découvrir la personnalité de chacun dans un cadre externe à l’entreprise, pour favoriser la coopération et l’engagement. Ils peuvent être organisés par le DRH, le CHO, le CE, le service Communication ou par un collaborateur volontaire.

Voici deux exemples innovants :

  • Ubisoft : le management donne à chaque employé la possibilité de réaliser un projet personnel. Les collaborateurs sont autorisés à exprimer des idées et à les partager (pas très clair…) le jeu Steep est issu de cette approche (jeu modélisé à la montagne, conçu par des passionnés de glisse).
  • Mars Chocolat : le PDG organise toutes les 6 semaines une réunion « ça se discute » de 30 minutes dans laquelle il répond aux questions des collaborateurs.

Cultiver l’engagement de ses collaborateurs est une démarche globale, qui doit engager tous les employés et s’inscrire dans la durée, la première étape étant que les managers s’assurent du bien-être de leurs équipes au quotidien.

Nos experts sont à votre disposition pour accompagner vos équipes sur le sujet. Contactez-nous !

11 septembre 2020


Haut de page
Haut de page
Dites-nous quel est le sujet de votre demande
Nous contacter pour un échange, un conseil
Suivre une de nos formations
Nous transmettre un cahier des charges
Contacter notre standard
Ce site Web utilise des cookies
En continuant la navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nécessaires au fonctionnement du site et à usage statistique.
En savoir plus et
gérer les cookies
REGLAGES
COOKIES
POLITIQUE DE
CONFIDENTIALITE

Les cookies sont des petits fichiers textes utilisés par les sites Web pour rendre l'expérience utilisateur plus efficace. La loi stipule que nous ne pouvons stocker des cookies sur votre appareil que s’ils sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce site. Pour tous les autres types de cookies, nous avons besoin de votre permission.

Cookies nécessaires (autorisés par la loi). Ils ont pour but la protection du site, l’équilibrage de charge, la gestion de la connexion, la gestion du panier, etc. Le site ne peut pas fonctionner sans eux.
    
Cookies statistiques : ils permettent d'analyser votre navigation et nous permettent de mesurer l'audience de notre site internet

Chargement de la politique de confidentialité, veuillez patienter.